• Faites une recherche sur ce site
  • « Pacte présidentiel de Ségolène Royal : le respect de la méthode et des valeurs. | Accueil | Dîner des parrains de SOS Racisme : une soirée entre ''potes'' »

    Commentaires

    tophe

    enfin ! on a vraiment l impression que ce drame ne retient l attention de personne. la communauté internationale, l'union européenne et la France sont scandaleusement absentes et donc complices de ce qui se passe là bas
    mais l Afrique, c est loin. On (cad le gouvernement, les médias et la droite grenobloise) prefere les petites gueguerres politiciennes, nous parler du 3ème homme ou instrumentaliser les commerçants parce que leur chiffre d'affaire n'augmente pas assez vite(c est évidemment la faute du maire et pas de la croissance économique quasi nulle que rafasarkovillepin ont été incapable de relancer...)
    pardon de ce coup de gueule, votre papier ne résoudra pas la crise au Darfour mais au moins vous n y etes pas indifférent...

    manu

    c'est vrai que l'on en entend peu parler! le présidentiel fait trop souvent l'impasse sur les questions internationale et le role de la France et l'europe dans le monde. Seul S.Royal à Villepinte l'a évoqué mais cela reste bien timide dans le débat. quel drame pour la nation des droits de l'homme.

    saïda

    oui, mais elle a eu le courage de s'adresser sans complaisance aux dirigeants africains en précisants qu'elle travaillerais avec les responsables politiques en place ou non. Fini le soutien au dictature post coloniale. C'est un rapport nouveau avec l'afrique qu'elle propose, un codeveloppement basé sur la contractualisation, car et ke partage sont point de vue, là est le seul moyen durable de lutter contre l'immigration de la misere.

    silou

    La notion de co-développement est primordiale si l'on ne veut pas augmenter encore plus la fracture Nord Sud.
    Dans le cas du Darfour, il me semble que la question du droit d'ingérence se pose réellement encore faut il que les pays développés se sentent impliqués...or il n'y a là bas ni pétrole ni matière première juste des hommes et des femmes qui meurent...en tant que citoyen que pouvont nous faire et que devons nous faire ?

    Miftal

    Le constat est terrible et en effet il faut en parler mais cela ne suffit il est temps d'agir meme aux niveau locale, l'union fait la force et en ces temps de morosité aigue il est plus que temps de de rassembler les gens autour d'un vrai combat car le GENOCIDE lui n'attend pas...
    que proposer vous monsieur Destot

    L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.